#Belle en bijoux !

Bijoux vintage, le retour

Je vous préviens : ça y est ! J’ai une nouvelle obsession… Et oui, vous me connaissez maintenant, non seulement je suis une dingue des bijoux en général, mais en plus j’ai régulièrement des petites fixettes… et là, plus rien ne m’arrête !

En ce moment, je suis dans le vintage. A fond la caisse (une coccinelle forcément). Mais pas n’importe quel vintage : je suis en mode années 1970.

Je ne sais pas pourquoi je suis  obsédée  par ces années flower power et leurs créations pleines de joie de vivre (et même parfois franchement bling bling… mais why not !).

Il faut croire que les beaux jours me donnent envie de couleur et de bonne humeur : il faut que ça pétille, que ça surprenne, que ça dope tous mes looks. Et si je ne suis pas en mode gros bijoux, alors il faut que j’ai l’impression de revenir d’un voyage à la découverte de l’autre, quelque part en Inde… en mode hippie intello, vous voyez le genre ?

Entre les bijoux disco, les bijoux psychédéliques et les bijoux “je-reviens-de-katmandou-et-alors?”, mon coeur balance. Même époque, mais pas du tout le même style. Et j’aime les trois.

Tout dépend de mon humeur, en fait. Et de mon look du jour, évidemment. Et du moment de la journée. Et des circonstances. Oui bon bref : j’aime tous les styles de bijoux des années 1970 et j’arrive à tout porter (et oui, quand on veut, on peut !).

D’abord, les bijoux disco.

disco
A fond dans le disco !
Genre disco, lunettes façon seventies, mais chic jusqu'au bout des ongles
Genre disco, lunettes façon seventies, mais chic jusqu’au bout des ongles
paris hilton
La miss Paris nous la joue aussi disco !
bracelet plastique
Le plastique c’est chic

Ce que j’aime dans ces bijoux-là, c’est leur côté hyper exubérant, en toc assumé. Ce qu’on veut c’est que ça brille et sur-brille, que ça se voit de loin, que ça rivalise avec la boule à facette.

Généralement, je les garde pour le soir. Avec une petite robe noire, ça en jette grave !
Mes must have : des créoles oversize larges et plates en métal argenté, un bracelet manchette ultra simple mais ultra brillant, un collier de chien comme en portait Sheila à cette époque – moins facile à assumer, je vous l’accorde, mais un must quand même quand on parle des bijoux des années 1970.

Ca, c’est pour l’ambiance disco. Je vous dis que c’est mieux pour le soir, mais la journée, ça le fait aussi avec une tenue d’été imprimée… Pourquoi pas.

Ah, et j’oubliais : non, on ne porte pas ces trois énormes bijoux bling bling en même temps ! Un seul à la fois, sinon c’est fashion faux pas assuré !

Evidemment, qui dit 70’s dit aussi psychédélique.

Et là non plus, la mode et particulièrement les bijoux ne sont pas en reste ! Plus difficiles à porter, ces bijoux sont généralement en résine ou en plastique, voir métal, ultra colorés.

Vanessa Paradis
Vanessa Paradis en mode hippie
Dans la série "j'en mets partout", du bijoux psychédélique à tour de bras.
Dans la série “j’en mets partout”, du bijou psychédélique à tour de bras.
bracelet hippie
Bracelet genre hippie, il faut de la couleur.
peace & love
Collier peace & love

Mes must have : un sautoir en perles plates aux couleurs psyché mélangées (mais siiiii, vous savez, ces sautoirs où les perles sont progressivement plus larges vers le bas du collier), et encore une fois, un bracelet  manchette. Mais cette fois, avec des perles ou des pierres multicolores incrustées dans du métal argenté.

Les boucles d’oreilles ? En plastique, of course ! Là encore, je les veux assez imposantes, pendantes, rondes ou en forme de coeur. J’irais même jusqu’à porter des coeurs rouges, voire roses… les jours où je suis de bonne humeur !

Ah, et bien sûr, n’oubliez pas les fleurs en PVC !  En pendentif, en sautoir, en boucles d’oreilles… Flower power les filles ! Ca, c’est plus le genre de bijoux d’été, parfaits pour décaler une tenue un peu trop sage. Pareil pour le traditionnel collier Peace & Love !

Enfin, la mode ethnique.

chic ethnique
Mélange chic ethnique, ça le fait !
bijoux indiens
La panoplie complète de bijoux indiens
hippie bijoux
Longs colliers, gros bracelets, la totale !

On est dans des bijoux plus raffinés mais très 70’s également.
Et oui, de leurs voyages initiatiques, ne croyez pas que les nanas ne rapportaient que des idées…! Que voulez-vous, face à une paire de boucles d’oreilles d’artisanat oriental, nous sommes toutes des filles, non ?

Et là, dans les années 1970, il y avait de quoi faire. La mode hippie est intimement liée à la mode ethnique. Autant dans les bijoux fantaisie que dans les bijoux faits maison… et même les grands joailliers n’y ont pas résisté !

L’Inde envahissait les poignets, les nuques, les cheveux, les oreilles… Pour mon plus grand plaisir ! Parce que c’est bien le style que je préfère de cette époque. Il faut dire qu’aujourd’hui aussi la mode ethnique occupe le devant de la scène… Han… Si ça se trouve, je suis conditionnée par l’actu ! Ah ah mais non, j’ai toujours aimé ces bijoux, même si en ce moment ils m’obsèdent tout particulièrement.

Donc revenons-en à nos bijoux indiens : diamants sur or jaune, mélange de couleurs rappelant les émaux d’Inde, formes orientales, formes amples évocatrices des caftans et des pattes d’eph… ces bijoux-là sont pour moi les plus remarquables de l’époque.

J’aime aussi tout particulièrement les bagues ethniques, avec de grosses pierres comme la turquoise, l’ambre, le jade… Rétro-ethniques et pourtant super actuelles.
Et vous, les bijoux des années 1970, ça vous évoque quoi ? Vous aimez ?

Allez, pour la forme, je vous remets dans l’ambiance de l’époque 😉

 

Lily

écrit par Lily
Bijoux vintage, le retour
Notez cet article
Partage le post !

7 réflexions au sujet de « Bijoux vintage, le retour »

  1. Bonjour,

    étrange, étrange, cette envie serait-elle contagieuse ? J’ai quelques années de vol à mon compteur, 50, pour ne rien cacher, et je suis obsédée par ces années-là, que j’ai certes connu, mais bon, plus la fin 70 et le début 80…. C’est assez récent, ce symptôme m’a repris depuis que je re-écoute la musique de cette époque, et depuis je ” Janis Joplin” à fond, De Otis Redding à Pink Floyd et j’en reste là, je vis et respire années 70 !!! Donc, je partage ton enthousiasme, et te dis bravo ! Où trouver de grands sautoirs de perles de verre ? As-tu une idée ? Merci, Françoise.

  2. à Françoise

    J’ai vu des choses sublimes chez Shourouk, mais bon, ce n’est pas à portée de toutes les bourses…
    Et enfin, j’ai trouvé des merveilles tout simplement au marché !
    Bon, c’est de la pacotille, mais ça fait de l’effet quand même 🙂

    Ha, et pour pink Floyd, bonne référence !

  3. Merci, pour les renseignements!
    Et pour la zique, les trois cités sont des incontournables bien sûr, retour aux sources oblige !!!
    A +,Françoise.

  4. Bonjour Maaya

    Je n’y vois pas de contradiction particulière. D’un côté, on a de vrais bijoux traditionnels réalisés dans des tribus. Mais on sait aussi pertinemment que la dernière breloque trouvée chez H&M provient dans 95% des cas d’un atelier chinois…

    Le tout est juste de ne pas être dupe, et je ne pense pas que les gens le soit.
    Maintenant, des tribus (soi-disant)perdues qui revendent de la fabrication chinoise, ça existe sans doute 🙂

  5. Ah la belle époque ! Que je n’ai pas connu mais que j’aurai tant aimé connaître. En tout cas j’adore les bijoux ethniques, les bijoux des années 70 et ceux aussi des années 20 et 30. Bref, j’adore les bijoux.

  6. je recherche les bracelet a la mode des années 1970 il y en avaient au moins 20 qui avaient un dégradé de couleurs en plastique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *