#Belle mais pas bête

Peut-on acheter des bijoux en ivoire ?

Bracelet en ivoire et diamant

L’ivoire est un matériau dont la production et la commercialisation sont interdites en principe. La législation, notamment en matière de revente de bijoux en ivoire d’occasion, est très réglementée. Une amie me demandait dernièrement, “puis-je acheter des bijoux en ivoire ?”, voici ma réponse étayée.

L’ivoire fait partie des matériaux précieux en matière de décoration et fabrication de bijoux. Autrefois recherché, il est aujourd’hui tombé en désuétude.

L’ivoire est le résultat d’une exploitation animale, qui a engendré la mise en danger de plusieurs espèces. Certaines sont en voie d’extinction du fait du braconnage massif autour de l’ivoire.


Avec cette image de cruauté animale, l’ivoire est souvent rejeté au moment des successions. De plus, aujourd’hui, le commerce de l’ivoire est formellement interdit et la législation encadre la revente d’objets anciens en ivoire.

L’ancien roi d’Espagne Juan Carlos pose fièrement devant un éléphant qu’il vient de tuer… (abruti)

L’ivoire, un matériau d’origine animale

Si les défenses d’éléphant en ivoire symbolisent à elles seules le commerce du matériau, on trouve de l’ivoire chez d’autres animaux marins ou terrestres comme le narval, le cachalot, le morse, l’hippopotame, le rhinocéros… Dès la Préhistoire, l’homme de Cro-Magnon a utilisé l’ivoire pour réaliser des sculptures comme la très célèbre Dame de Brassempouy  datant de 23000 av. J.-C., qui est une pièce de musée exceptionnelle en ivoire de mammouth.

Qu’est-ce que l’ivoire ?

L’ivoire est un matériau organique avec une structure comparable au bois. En effet, la pulpe de la dent ou de la défense permet la production de dentine. L’éléphant, par exemple, n’a pas d’émail. Comme le bois, on peut connaître l’âgé d’un animal en fonction des cercles autour de la pulpe, avec une coupe de profil. La dentine est donc l’élément de la défense ou de la dent qui permet la transformation en objets, la sculpture en surface ou la taille en creux.

Bracelet en ivoire

En quoi était transformé l’ivoire ?

Au nom de l’art et du sens esthétique, son utilisation fut diverse :

  • Objets de décoration comme des statues, des incrustations sur meubles, des touches de piano, des boules de billard, des pièces d’échecs.
  • Ornementation vestimentaire telle que des boutons, des éventails, des peignes et des bijoux).
  • Arts de la table (des poignées de plats, des boutons, des manches de couverts).
  • Matériel de couture comme des dés à coudre.

Comment reconnaître l’ivoire ?

Dans le cadre de successions, il est fréquent de se voir hériter de toute la décoration d’un aïeul et de vouloir la vendre chez un antiquaire ou un brocanteur. Il n’est pas si rare d’avoir un objet en ivoire ou ressemblant fortement à de l’ivoire. Comment être sûr à 100% que c’est l’ivoire ?

L’aspect de l’ivoire est assez caractéristique, sur deux points : son poids et son toucher. L’ivoire est très lourd, avec une densité de poids impressionnante même pour un petit objet. De plus, l’ivoire est lisse et brillant. Si l’ivoire est irrégulier, c’est sûrement de l’os.

L’ivoire est résistant à la chaleur. Les amateurs peuvent essayer d’enfoncer une aiguille chauffée dans l’objet en ivoire sans le détériorer. Si l’aiguille ne s’enfonce pas et qu’il n’y a aucune odeur particulière, c’est de l’ivoire.

Bien entendu, il est recommandé d’aller voir un antiquaire ou un commissaire priseur, pour voir si l’ivoire est authentique. Ces derniers peuvent également faire une estimation en cas de possibilité de vente, sachant que la réglementation est sévère en la matière.

Les alternatives à l’ivoire

Aujourd’hui, la production d’ivoire est formellement interdite. Toutefois, il est possible de se tourner vers des alternatives qui sont des imitations assez intéressantes, sans être une copie conforme du matériau. Attention, l’ivoirine n’est pas une alternative à l’ivoire, car c’est de la poudre d’ivoire agglomérée à la manière du bois. Sa vente est interdite au même titre que l’ivoire pur.

Saisie d’ivoire qui sera brulée

L’ivoire végétal

Appelé également corozo ou tagua, l’ivoire végétal est plébiscité pour la confection de bijoux, de boutons, des touches de piano, de coutellerie et d’objets de décoration. Suite à la fleuraison du palmier à ivoire qui pousse en Amérique centrale et en Afrique, l’arbre va donner des fruits, les caryopses.

Ces derniers contiennent un lait sucré, l’albumen, avant d’atteindre la maturité. Quand le fruit a mûri, le liquide va se solidifier et devenir une boule d’ivoire végétal. La culture des palmiers à ivoire peut être encadrée par le commerce équitable.

Le celluloïd

Aujourd’hui, le celluloïd est le matériau utilisé pour la fabrication de balles de tennis. Ce type de plastique est composé de nitrate de cellulose et de camphre. La production d’objets dans cette matière a débuté en 1873. Il est possible d’avoir un objet ancien qui ne soit pas forcément de l’ivoire. Le celluloïd n’est plus utilisé pour la confection d’objets de décoration.

La résine

La résine est un matériau actuel qui peut permettre la confection d’objets imitant l’ivoire. Résistante, la résine est durable. Que ce soit la résine polyuréthane ou polyester, elle est idéale pour la fabrication de statues. D’ailleurs, les objets peuvent rester en extérieur et affronter les intempéries sans dégradation. La résine offre la possibilité de réaliser des détails et des finitions très nettes.

La législation stricte autour de l’ivoire

Aujourd’hui, l’ivoire est prohibé dans le monde entier. Les exactions du braconnage intensif ont choqué le monde entier avec des chasseurs, fanfaronnant en photo avec des animaux morts et écornés.

La législation internationale sur l’ivoire

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Convention on International Trade of Endangered Species), appelée communément CITES, interdit le commerce d’ivoire. Elle est signée le 3 mars 1973 à Washington. Elle a été signée et ratifiée par les différents États membres de l’Union européenne. Des règlements communautaires comme le règlement CE n°338/97 du Conseil de l’Europe du 09/12/1996 sont mis en place au sein de l’UE, pour assurer l’application de la Convention.

La législation européenne sur l’ivoire

Aujourd’hui, la position de l’Europe est ambiguë sur le commerce de l’ivoire. Même si les députés européens réclament dans une résolution, l’interdiction totale du commerce d’ivoire au sein de l’UE, le commerce de l’ivoire est toléré à condition que l’objet soit une antiquité. Cette faille est une brèche dans laquelle s’engouffrent les braconniers, ce qui fait de l’Europe une plaque tournante de l’ivoire, malgré elle. La Commission européenne a présenté un plan d’actions contre le trafic d’espèces sauvages en février 2016 au Parlement.

La législation sur le territoire français sur la revente d’ivoire

En France, le commerce de l’ivoire est encadré par l’arrêté du 16 août 2016 relatif à l’interdiction du commerce de l’ivoire d’éléphants et de la corne de rhinocéros sur le territoire national, modifié par l’arrêté du 4 mai 2017. Que dit ce nouvel arrêté publié au Journal officiel et consultable sur le site de Legifrance

Cet arrêté concerne les éléphants d’Afrique et d’Asie et les rhinocéros blancs, noirs, indiens, de Sumatra et de Java. Le principe est l’interdiction du commerce d’ivoire, que ce soit des défenses ou des objets sur le territoire.

Toutefois, ce principe est flexible grâce à des dérogations qui sont nombreuses pour les objets d’antiquité, c’est-à-dire pour les objets fabriqués avant le 1er juillet 1975. Cette date est en lien avec la Convention de Washington, qui marque d’une pierre blanche la protection animale.

Les objets d’antiquités datant de mars 1947 au 1er juillet 1975 peuvent être vendus, à condition d’avoir un certificat intra-UE (CIC), pour la commercialisation. La vente sans certificat intra-UE (CIC) est possible, pour des objets d’antiquités datant d’avant mars 1947.

Polémique sur les bijoux en ivoire de Michelle Obama

Le principe est inflexible pour la vente d’ivoire brut sous forme de corne et de défense. Elle est totalement interdite.

Aujourd’hui, il faut savoir que la possession à titre privé d’ivoire est libre, mais quitte à fêter ses 14 ans de mariage, les noces d’ivoire, autant se tourner vers autre chose qu’une antiquité poussiéreuse, vestige d’un passé encore bien présent de la cruauté sans borne de l’homme envers l’animal.

Donc passez le mot, on n’achète JAMAIS de bijoux en ivoire pour clore ce commerce immonde.

À lire aussi :

 

écrit par Lily
Peut-on acheter des bijoux en ivoire ?
4.8 (96.67%) 6 votes
Partage le post !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *