bijouterie en ligne

Les bijoux Baccarat, le cristal dans tous ses états

Catégories : Belle mais pas bête 1 Commentaire
Bijoux Baccarat

Les bijoux Baccarat, je les ai toujours aimés. Il faut dire aussi que j’aime particulièrement le cristal, la pureté qui s’en dégage, son éclat, les teintes qu’il peut revêtir… Les bijoux précieux  tout en restant assez fantaisistes, mais élégants. Vous voyez l’idée ?

Et puis, il y a les éternels, aussi… Les basiques, les must, les incontournables… Qui n’a jamais rêvé de porter ce coeur en cristal à son cou, sur un cordon de soie ? Une bague aux pétales étincelants ?

Chez Baccarat, chaque bijou me transporte dans son univers. Ses collections phares, Be Spirit, Tango, Psydélic, Fleurs de Psydélic et Papillon me font de l’oeil à chaque nouvelle teinte ou chaque nouvelle déclinaison… Ah là là, je les voudrais tous !

 

Colliers

Colliers

bague Louxor

Bague de la collection Louxor

Bagues

Bagues

 Une maison historique

Saviez-vous que l’histoire de Baccarat remonte à 1764 ? Parce que moi je l’ignorais totalement ! À cette époque, le roi Louis XV accorde à l’évêque de Metz l’autorisation d’ouvrir une verrerie à Baccarat, en Lorraine.

  • En 1816, un industriel nommé Aimé-Gabriel d’Artigues qui possède des verreries et des cristalleries en Belgique reprend la verrerie de Baccarat et la transforme en cristallerie.
  • En 1823, la première réalisation prestigieuse de Baccarat arrive à la cristallerie : le roi Louis XVIII lui commande un service de verres. Baccarat devient alors la verrerie des rois, avec Charles X puis Louis-Philippe.
    À la même époque, elle est la première cristallerie à proposer des éléments de lustrerie, lors de l’Exposition Nationale des Produits de l’Industrie Française.
  • En 1832, Baccarat ouvre sa première boutique.
  • En 1839, elle produit ses premières pièces colorées. Elle met notamment au point ses fameux rouges à l’or de Baccarat et ses opalines.
  • En 1860, la marque Baccarat est déposée.
    Au fil des décennies, elle s’illustre dans la création de pièces exceptionnelles, tant dans les services de verre que dans des pièces monumentales : lustres, luminaires, vases, et même un temple de cristal dédié à Mercure lors de la troisième Exposition Universelle à Paris en 1878.
temple cristal Baccarat

Temple de Mercure – 4,7 mètres de hauteur pour 5 mètres de diamètre !

Les succès s’enchaînent de décennie en décennie.

  • Collection Noll

    Collection Noll

    En 1899, le Président Emile Loubet choisit Baccarat pour l’Elysée. Elle crée alors le service Juvisy, en « losanges à flots » et orné d’un médaillon gravé aux initiales « RF ».

  • En 1907, les premiers flacons de parfum apparaissent à la cristallerie.
    Il fallut cependant attendre 1992 (je ne comprends pas pourquoi tout ce temps !) pour voir naître les premiers bijoux Baccarat. Ces bijoux qui ravissent mon coeur…!
    Des créateurs comme Catherine Noll (collection Coquillage en 1993), Peggy Huynh Kinh (collection Blade en 2008), Philippe Airaud (collection Facettes en 2009), Stefano Poletti (collection Pampilles en 2009) ou Elie Top (collection Bouchons de Carafe en 2010) imaginent des modèles pour la marque.
  • En 2003, Baccarat ouvre sa Maison au 11 place des Etats-Unis à Paris, dans l’hôtel particulier de Marie-Laure Noailles. Elle y intègre son siège parisien, son musée, une boutique et son restaurant, Cristal Room. C’est Philippe Starck qui a tout designé. L’endroit est juste magnifique !

Des gestes toujours artisanaux

Dans ces métiers d’exception, la tradition est conservée. Et c’est tant mieux ! Chez Baccarat, le cristal est travaillé selon un savoir-faire unique et c’est ce qui fait toute sa beauté et toute sa rareté.

Les bijoux n’échappent pas à la règle et sont réalisés avec tout ce savoir-faire et cet amour du beau travail… Et ça se voit ! Tout est fin, parfaitement réalisé, délicat. J’adore…

Pour vous parler un peu technique – et j’en avais envie parce que les termes sont jolis et c’est intéressant, voici comment sont fabriquées les pièces Baccarat :

  • Chez Baccarat

    Chez Baccarat

    Avec un « gamin », l’artisan « cueille » avec une canne métallique le cristal chauffé à 1250°dans un four. Il fait tourner sans cesse la canne pour contrer l’effet de la pesanteur. Une masse vitreuse est obtenue et il la répartit lorsqu’elle refroidit et devient pâteuse.

  • Il souffle alors pour former une boule qui s’appelle la « paraison« . Cette boule est ensuite roulée sur le marbre tout en continuant d’être soufflée.
  • L’artisan ébauche ensuite la forme, puis fait des tas de mesures et enfin la pièce est détachée de la canne est amenée dans l’arche de recuisson où elle va refroidir.
    C’est ensuite l’étape de la taillerie, où la pièce est peaufinée, lustrée, finalisée.
Un véritable travail artisanal

Un véritable travail artisanal

Des bijoux précieux, toujours dans l’air du temps

J’aime particulièrement les bijoux Baccarat. S’ils sont empreints d’histoire de par leur nom et leur mode de fabrication, ils sont toujours l’écho de la modernité.

Je pense par exemple à la collection Médicis, emblématique de la marque, avec sa forme cristal iconique en « pain de sucre ».  Toujours réinventée, elle est revisitée en ce moment avec légèreté : des harmonies de couleurs vives et subtiles s’accordent à des montures précieuses. J’aime tout particulièrement l’idée de pouvoir accumuler les bagues et faire ma propre composition !

Extraits de la collection Medicis

Extraits de la collection Medicis

Le Bleu Riviera, la couleur mythique de Baccarat

Le célèbre "bleu" Baccarat

Le célèbre « bleu » Baccarat

La teinte phare de Baccarat est le « Bleu Riviera », un magnifique bleu qui se décline cette saison en « cristal clair Riviera » et  « cristal clair miroir». Elle rhabille les collections de tous les jours, Psydélic, Tango, B Spirit, mais aussi certaines pièces plus sophistiquées comme la sublime collection Papillon avec des modèles plus audacieux.

En savoir plus :

Lily

 

Les bijoux Baccarat, le cristal dans tous ses états
Notez cet article
Par Lily, le

Une réponse à Les bijoux Baccarat, le cristal dans tous ses états

  1. Maggy dit :

    Bonjour,

    J’adore ce genre de bijoux très colorés. Ils me font un peu penser à ceux d’une boutique parisienne que j’aime beaucoup : OGGI (-http://www.oggi-paris.com/).
    Merci pour cet article que je partage avec joie!

    Maggy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *