bijouterie en ligne

Comment chercher (et trouver) de l’or ? mais c’est très simple…

Catégories : Belle mais pas bête 2 Commentaires

Et si, histoire de changer d’air et décompresser, vous aviez la possibilité de vivre une expérience insolite en découvrant comment chercher de l’or, en devenant une Lara Croft en herbe le temps d’un week-end ou d’une journée.

Imaginez-vous en train de barboter dans une rivière inondée de soleil, en pleine nature, loin des tumultes de la ville, dans la peau d’un chercheur d’or et découvrir, supprême récompense, vos premières paillettes d’or, et pourquoi pas, votre première pépite d’or. Aventure, passion et rêve…

Plutôt cool et original comme idée, non ?

Chercher de l’or remonte à la nuit des temps, nos ancêtres Gaulois pratiquaient déjà l’orpaillage, les Romains n’étaient pas en reste en venant ramasser ce métal précieux qui se déposait dans les alluvions des cours d’eau de nos rivières. L’or est et restera une valeur indéfectible.

Yes ! des paillettes d'or, je suis riche !

Yes ! des paillettes d’or, je suis riche !

Pourtant pour la majorité, l’histoire de la ruée vers l’or remonte au 19ème siècle, les gold digger (orpailleurs) en Californie, révolvers, Far-West et cow-boys chercheurs d’or, prospecteurs, aventuriers de tous poils armés de leurs tamis et batée en quête de trésor à extraire de cette terre Californienne.

Mais comment chercher de l’Or en France?

L’Orpaillage, le plus répandu, qui consiste à chercher de l’or avec une batée, en rivière.

Au printemps, en été ou en automne l’orpaillage est une activité de loisir saisonnière et occasionnelle qui compte de nombreux adeptes, car vous ne le savez peut-être pas mais il y a de l’or dans nos rivières en France, c’est souvent sous forme de paillettes et plus rarement de pépites ou de grains que l’on peut trouver l’or dans le sable des rivières françaises.

L’orpaillage consiste simplement à exploiter de manière artisanale les sables alluvionnaires par le lavage. Ce lavage va permettre de récupérer, particules d’or, poudre d’or, paillettes d’or, pépites d’or. A vous le maniement de la batée.
Nullement question d’évoquer ici l’orpaillage professionnel qui consiste en l’exploitation aurifère à l’aide de sablière (équipée de moquettes pour récupérer les paillettes d’or) qui est, de toute façon interdite au particulier. Une sablière peut traiter dans l’année des millions de mètres cubes d’alluvions, et si l’emplacement de la sablière est aurifère, Le poids de l’or récolté est alors conséquent. On est loin dans ce cas du loisir.

L’orpaillage de loisir, c’est assurément un moyen de découvrir la nature autrement. L’orpaillage est aussi une activité sportive avec ses compétitions au niveau local, national et européen, il suffit de se rendre sur le site de la Fédération Française d’Orpaillage pour s’en rendre compte.
L’idéal pour commencer à pratiquer est de passer par l’un des nombreux stages de découverte de l’orpaillage que vous trouverez facilement avec votre moteur de recherche favori. Quelques adresses à fouiller ici :

La France, nouvel Eldorado des chercheurs d’or… l’orpaillage redevient tendance

Le stage d’initiation à l’Orpaillage

batée

Oh ! Une pépite d’or ! Petite mais quand même…

Mettez-vous dans la peau d’un orpailleur avec la technique de la batée, la manière de s’en servir ne s’apprend pas dans un bouquin. Il est nettement préférable de passer par l’un des nombreux stages d’initiation encadré par des Orpailleurs professionnels qui vous transmettront leurs expériences et savoir-faire.

Tout le matériel nécessaire pour chercher de l’or vous est en général fourni sur place.

Encore plus sympa, certains de ceux qui organisent ces stages découverte, se proposent de ne pas vous faire payer si vous ne trouvez pas d’or… Sachez également que si chercher de l’or est une activité de loisir, elle est également très règlementée.

Le stage va vous apprendre les techniques de base, de cette manière le maniement de la batée remplie de sable et de cailloux, n’aura plus de secret pour vous, les fesses dans l’eau, vous allez trier, tamiser, scruter, à la découverte du précieux métal doré.

Vous allez devenir la reine de la batée, le geste doit être assuré pour enfin voir apparaitre après quelques efforts vos premières paillettes d’or. Imaginez la montée d’adrénaline que vous ressentirez à ce moment là.

La batée est une espèce de chapeau Chinois qui permet grâce à une technique précise de laver les alluvions pour en récolter après un certain temps vos premières paillettes d’or. La batée est un outil efficace et simple, elle peut-être en bois, métal, plastique, etc…

Petits et grands, jeunes et moins jeunes se retrouvent avec l’espoir secret de ramener quelques précieuses paillettes dorées dans le fond de leur batée. Cela vous permet de partager des moments privilégiés en profitant de la nature. L’orpaillage de loisir, un passe temps idéal si vous aimez le rêve, l’aventure, l’eau, le sable, les cailloux, et l’or….

En passant par votre moteur de recherche favori vous trouverez des tas de bons plans pour vous essayer à la ruée vers l’or, et qui sait vous vous découvrirez peut-être une vocation ou un nouveau hobby. Nul doute que vous rencontrerez d’autres passionnés par la recherche d’or et l’orpaillage de loisirs.

Plus que trouver de l’or, c’est de découvrir la technique et les paysages qui nous entourent, l’occasion de faire de nouvelles rencontres grâce à cette activité ludique avec des personnes de tous horizons. Mais attendez un peu avant de donner votre démission à votre boss, il faut en moyenne passer au peigne fin un mètre cube de sable pour trouver une paillette d’or, et puis c’est quand même plus sympa l’été quand l’eau des rivières n’est pas trop froide.

Et la législation ?

Pour conclure, un petit mot concernant l’aspect législatif de l’extraction artisanale de l’or en rivière (orpaillage). L’activité d’orpaillage amateur peut être considéré comme une activité de recherche minière.

Si la pratique est une activité accessible à tous, l’orpaillage de loisir en France est règlementé et assimilé au régime minier pour l’extraction de l’or et du sable, celui du commerce pour la vente des produits récoltés, mais aussi au code forestier et de l’environnement…

Mais rassurez-vous, en passant par une société qui propose cette activité de loisir, vous n’avez (heureusement) pas à vos en préocuper.

Lily

 

 

 

Comment chercher (et trouver) de l’or ? mais c’est très simple…
3.7 (73.33%) 6 votes
Par Lily, le
Vous aimerez aussi

2 réponses à Comment chercher (et trouver) de l’or ? mais c’est très simple…

  1. Julien dit :

    Les rivières de Alpes et des Vosges sont propices à l’orpaillage. Une rivière au dessus de Chambéry, SAVOIE, dans le massif des Bauges a été particulièrement exploitée au début du 20e siècle. L’or servait à fabriquer des bijoux artisanaux régionaux.
    Très bon article et ça donne envie !

  2. bertrand dit :

    bonjour,a tous ,je fait des batées sur la rivierre du vior, du ceor, aussi et petit ruisseau mai en vain,depuit environ 1 an toujours a la recherche de ma premiere paillette je trouve pas mal de chose sauf de l or!!
    je croi quil existe du piral blanc et jaune qui ressemble étrangement a un paillette d or alors le piral jaune jen trouve a revendre ses marrant !!!
    je pense sa doi étre cela du piral car j arive a le briser avec les ongles,
    je sui preneur de tous les conseils supplémentaires !
    mercie d avance!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *