#On en parle

Collier préservatif et seringue en sautoir

Vous le savez maintenant, car vous êtes de fidèles lectrices et lecteurs de mon blog, moi Lily j’adore les sushis… mais surtout les bijoux.

Il faut dire que la joaillerie, l’orfèvrerie, l’or, l’argent… bref tout ce qui brille m’attire énormément. J’aime même la pate fimo…!

Ainsi, il m’arrive souvent de parcourir de long en large le net à la recherche de la nouvelle pièce unique qui me rendra complètement folle. Ma boite commence d’ailleurs à déborder… Bref, quoiqu’il en soit, l’autre jour je suis tombée sur une petite pépite qui vaut son pesant de cacahuètes, que dis-je, son pesant d’or.


Non je ne vais pas vous présenter la méthode miracle du docteur Jemeursdefaim pour perdre 25 kilos en 3 jours, en plein été c’est bien dommage… mais il s’agit bien d’une trouvaille insolite qui m’a permis de réfléchir ou plutôt de m’interroger.

D’ailleurs, j’ai tellement été étonné qu’il fallait absolument que j’en parle sur mon blog mais surtout que je vous partage celle-ci… oui je suis généreuse !

Une trouvaille loufoque et un artiste : Nicolas Theil !

Connaissez-vous Nicolas Theil ? Ce jeune homme ayant suivi la formation de l’école Duperré, un établissement supérieur parisien, a travaillé pendant un temps chez Monsieur Jean Paul Gautier, la classe ! Pour celles à qui cela suffit pour devenir fan, sa page Facebook.

Nicolas Theil
C’est celui de droite, avec la barbe et la moustache 🙂

Spécialiste de l’accessoire, cet artiste possédant un esprit créatif et follement imaginatif propose depuis peu des pièces significativement étonnantes, voire un brin controversées.

Vous êtes accrochés ? Parfait, nous pouvons y aller… Son catalogue contient entre autre un collier préservatif en or ou encore un sautoir seringue.

Vous allez me dire que je suis devenue complètement folle, que mon blog ressemble à une symphonie en Mi Majeur et que maintenant la fausse note arrive… Bon, je vous l’accorde, il est vrai que dans un premier temps, je me suis dit qu’il fallait avoir une araignée au plafond pour porter ce genre d’accessoire.

Or, en m’attardant sur chacune des pièces et en lisant la petite description, j’ai compris de quoi il s’agissait. Mais pourquoi avoir créé ce genre d’articles ? Est-ce pour le buzz ? Non pas vraiment… Alors pourquoi Nicolas Theil a-t-il conçu ces bijoux d’après vous ?

Des bijoux pour réveiller les consciences…

Aller, je vous aide. Ces bijoux ou plutôt devrais-je dire ses créations, ont pour but de rappeler certains problèmes, fléaux de nos sociétés modernes, bref de réveiller les esprits.

En effet, nous sommes en 2013, la médecine a déjà fait, il faut le souligner, des progrès étonnants. Or une maladie reste encore parmi nous au quotidien, cette horrible chose que l’on appelle SIDA. Elle a atteint des millions de personnes en quelques années. Il faut dire qu’elle se répand aussi vite qu’une trainée de poudre.

Aujourd’hui encore, nous n’avons pas trouvé de vaccin et cette cochonnerie fait encore de nombreuses victimes… Il existe bien entendu la trithérapie, mais celle-ci apporte malheureusement un lot d’effets secondaires nombreux et ultra contraignants.

Le pire reste le nombre de mort à cause de cette maladie qui se chiffre depuis 1981 à plus de 28 000 000 toutes nationalités confondues… (source)

Nicolas Theil, a voulu par le biais de ses créations, bousculer les codes tout en rappelant que le virus n’a toujours pas été vaincu. Ce collier reprend d’ailleurs le seul moyen de lutte efficace que nous connaissons actuellement : le fameux préservatif.

collier preservatif
En laiton poli ou en plaqué or (environ 350€)
seringue pendentif
Et la seringue en or ! (même prix)

Son deuxième modèle phare est aussi un sautoir doté cette fois, d’une seringue. Bien que tout le monde ne soit pas addict à la drogue (et heureusement !), nous avons tous une addiction à quelque chose. Par exemple la mienne c’est le bijou.

Vous qui me lisez vous possédez peut-être une addiction au café, au shopping, au chocolat ou encore à internet… Bref tout le monde est accro à quelque chose. Ce modèle reprend un ustensile utilisé par les usagers des drogues dures qui sont sûrement les plus accros à un produit qui se retrouve être par la même occasion dévastateur. Quoiqu’il en soit, vous ne verrez plus jamais votre tablette de chocolat du même œil…

Pour conclure…

Bref, entre préservatif et seringue mon cœur balance. Mais une chose est certaine, on ne peut que souligner le génie de ce créateur qui réussi à faire parler de lui et surtout à réveiller les consciences collectives. Car je me sens obligée de le dire et de le répéter, le SIDA ce n’est pas seulement un jour par an sur votre télé vous incitant à composer le 110 ou encore aller au Solidays, mais c’est malheureusement pour toute la vie…

Et sinon, vous craquez pour la seringue ou la capote ?

Lily

écrit par Lily
Collier préservatif et seringue en sautoir
5 (100%) 1 vote
Partage le post !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *