#Belle mais pas bête

Les bijoux Fimo : des acidulés à faire soi-même

Fimo

Vous avez sans nul doute déjà entendu parler de la Fimo, cette pâte polymère, que l’on façonne à sa manière, puisque l’on fait durcir au four, en faisant cuire les petits éléments réalisés, n’est-ce pas ?

Si vous avez un train de retard, nous allons tenter de rattraper ça. Il s’agit d’un matériau que l’on peut travailler comme on le souhaite, en fabricant de petits objets, souvent des bijoux d’ailleurs, en créant des perles, mais aussi tous types de breloques que l’on peut adapter en bagues, colliers, bracelets ou boucles d’oreille.

Elle prend le visage que l’on veut, se personnalise, et s’utilise aussi bien par les créateurs que par nous-mêmes, à condition bien sûr de ne pas avoir deux mains gauches, et de disposer d’un minimum d’inspiration. Les bijoux Fimo ont de nombreuses adeptes. Le phénomène dure dans le temps, et avec le retour des couleurs vitaminées dans la mode et évidemment dans les bijoux, on n’a pas fini d’en entendre parler.

Qu’est-ce que la pâte Fimo ?

pate fimo
Avant de devenir de jolis bijoux, la pâte Fimo, c’est ça.

Qu’elle soit Fimo ou d’une autre marque (oui, ce n’est pas l’unique fabricant), cette pâte polymère est composée d’agents chimiques qui donnent à ce matériau sa souplesse, quand elle est à son état originel. Voir le site du fabricant « Staedtler ».

On peut ainsi s’en servir comme une pâte à modeler, en la déformant dans tous les sens, pourquoi pas même en mélangeant les couleurs. On peut réaliser tout ce que l’on veut ou presque, à condition que cela rentre dans votre four évidemment.

Et pas de limite en terme de réalisations, tout est possible ou presque avec cette pâte pas comme les autres. Puis le miracle a lieu quand on enfourne ses créations, à environ 130°C, durant une petite demie-heure généralement : nos perles et éléments durcissent et sont prêts à être montés. Magique non ?

Quels sont les différents types de pâte ?

Bien sûr, il existe un grand nombre de types de pâte différents, pour que l’on ne s’en lasse pas. On pourra par exemple choisir la classique : elle est unie, malléable, et existe dans de très nombreux coloris. C’est la basique, en quelque sorte, qu’il faut posséder à tout prix.

Puis, certains éléments de texture et de style ont été ajoutés. On trouve ainsi de la pâte Fimo pailletée (le rouge est d’ailleurs franchement appétissant), afin de faire étinceler vos créations. Certaines sont également dotées d’une texture légèrement translucide, qui n’est pas sans rappeler la pâte de verre, à condition bien sûr de vernir ses perles une fois cuites pour qu’elles soient brillantes.

Pour celles qui aiment qu’on les remarque à toutes les occasions, on peut aussi choisir de la Fimo fluorescente, qui brille dans le noir ou au contact des néons ultraviolets. Des modèles nacrés sont également disponibles, pour un effet brillant mais discret. Voilà déjà quelques exemples sympas pour s’offrir quelques pains et se jeter dans le travail !

Des perles, et bien d’autres

Quelques réalisations de bijoux Fimo :

Bague Fimo
Miam, on en mangerai…
bracelet
Ne le mangez pas, c’est un bracelet
Fimo breloques
A ne pas laisser trainer devant les gourmandes…
boucles d'oreilles
Des boucles d’oreilles trop Kawai.

Se cantonner à faire des perles toutes rondes et monochromes serait dommage, car avec la pâte Fimo vous avez des possibilités infinies ou presque : vous pourrez en effet réaliser de petits objets que vous pourrez ajouter à vos créations.

En ce moment, ce que l’on retrouve souvent, ce sont les bijoux reproduisants des friandises : cerises juteuses, berlingots acidulés, macarons gourmands, réglisse roulée comme chez le buraliste de notre enfance, et bien d’autres encore, tout est possible et la seule limite est votre créativité.

Ils sont chers en boutique, alors faites-les vous-même ! On peut également jouer avec les couleurs, en réalisant des rayures ainsi que de nombreux motifs. Des techniques assez simples sont à mettre en oeuvre afin de sophistiquer un peu l’aspect de sa pâte Fimo. Sachez que tout ce que vous trouvez chez les créateurs est réalisable chez soi, sans trop de difficulté.

Des effets de texture et de matière

La pâte Fimo passionne car elle offre des possibilités nombreuses et particulièrement intéressantes à manier. On pourra par exemple ajouter de la feuille d’argent ou d’or, en étalant de la pâte en couche assez épaisse, en couvrant d’une feuille métallique, avant d’étaler à nouveau. Vous obtiendrez un superbe effet craquelé à tomber par terre, dans lequel vous pourrez découper des perles ou des breloques, pour donner un effet précieux à votre résultat.

Breloques
Et en plus ça ne fait pas grossir 🙂

Il est également possible, avant la cuisson, de déposer de petits strass sur ses éléments, pour les rendre encore plus craquants. Et concernant les coloris, si vous ne parvenez pas à trouver la parfaite teinte, sachez que l’on peut mélanger les teintes entre elles, afin d’obtenir un résultat parfait.

C’est l’idéal quand on désire fabriquer des bijoux qui ont pour vocation d’accompagner une tenue bien particulière. On a également la possibilité de faire évoluer les matières, grâce à des accessoires pratiques à souhait. Il est ainsi possible d’apposer sur ses plaques de Fimo étalées des feuilles dotées d’une texture particulière, que l’on imprimera alors par pression sur la pâte, afin de la rendre moins lisse : l’effet cuir est particulièrement bluffant par exemple.

Et là aussi, la liberté est totale, vous aurez donc à vous creuser un peu pour trouver des idées un peu originales pour agrémenter vos bijoux, en terme de matière, d’aspect et de texture. Les réalisations sont souvent passionnantes…et vous verrez, c’est très addictif qui plus est, de travailler ce matériau.

Les créateurs l’adorent

Bracelet Fimo
Quand les couleurs se mélangent.
collier
Toutes les couleurs pour tous les goûts

Dans les rues de vos villes mesdames, vous avez sans doute remarqué l’apparition de nombreux bijoux aux perles un peu lourdes, et avec des couleurs acidulées à souhait, des motifs rigolos et des aspects franchement mignons.

Sans le moindre doute, laissez-moi vous l’apprendre, il s’agit de pâte Fimo. Et si pour une fois, vous ne cédiez pas à l’appel de la carte bleue ? Si vous vous en serviez plutôt pour vous inspirer et créer vos propres modèles ?

Un petit tuto pour apprendre à réaliser un noeud en pâte Fimo

Ces créations sont à la portée de toutes, et il est bien plus gratifiant d’avoir mis la main à la pâte (c’est vraiment le cas de le dire), et de porter des bijoux qui n’appartiennent qu’à vous et que vous ne verrez pas sur quelqu’un d’autre. Pour celles qui s’inquieteraient de l’éventuelle toxicité de cette pâte que l’on manipule, une blogueuse lève vos doutes.

Je vous conseille de vous offrir quelques pains de pâte, ainsi qu’un peu de matériel de découpe, et astuce ultime, d’un laminoir, qui vous permettra d’étaler très régulièrement votre pâte Fimo. C’est parti pour des heures de création, avec à la clé, des bijoux uniques, faits par vous !

complément : certaines de ces réalisations proviennent de chez Louise Indigo.

Lily

écrit par Lily
Les bijoux Fimo : des acidulés à faire soi-même
2.7 (53.33%) 3 votes
Partage le post !

8 thoughts on “Les bijoux Fimo : des acidulés à faire soi-même”

  1. Merci pour l’article, avec la pâte Fimo donc il ne me reste que d’avoir beaucoup d’idée et d’inspiration afin de pouvoir proposer mes créations sur votre blog.

  2. Cet article est super et vraiment complet. Je me suis mise à la pâte polymer depuis peu mais le résultat n’est pas encore le même que sur tes photos. Je reste plus douée avec le fantaisie…

  3. Je ne connaissais pas, c’est super!
    Ça me donne plein d’idées, je vais pouvoir faire mes propres colliers.
    Merci pour la technique

  4. Un article très intéressant, merci pour l’idée…qui pourrait avant tout donner de l’inspiration pour les créateurs, car avec on pourrait fabriquer nos esquisses avant de réaliser certaines oeuvres

  5. il y a aussi une pate fimo qui s’appelle la patatti patatta a 1,60 a la foir’fouille au marche au affaire et sur le site madiwi a 1,49 + 29 centime de tva c des pot de 50 g on peu faire beaucoup dutilisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *